FDJ rachète la solution de paiement Bimedia

L’opérateur de jeux La Française des Jeux  (FDJ)  nous a très récemment annoncé qu’elle avait conclu un contrat après la signature lundi dans le but d’acquérir la société Bimedia qui est spécialisé dans l’édition de logiciels dédiés aux solutions d’encaissement,  solutions d’encaissement qui sont essentiellement misent en œuvre dans les points de vente de la FDJ.  La Française des Jeux nous signale quand même que cette acquisition est totalement financée par ses fonds propres et sera effectuée sur une base de 50 millions d’euros concernant la valeur de cette entreprise Bimedia. Cette somme est très réduite par rapport à la valeur d’introduction en bourse.

bimedia

La société FDJ nous explique cette acquisition va permettre d’accélérer le développement de l’activité paiement et services.  Ce développement est prévu dans son plan de  2025. Bien évidemment l’opération d’acquisition est en phase de finalisation car elle est quand même soumise des conditions suspensives d’usage comme par exemple, il faudra que cette acquisition ait l’approbation de l’autorité de la concurrence.  C’est une règle très importante, nous a précisé la Française des Jeux.

Mais qu’est-ce que Bimedia ?

Bimedia est un opérateur de paiement dans plus de 6400 points de vente de la FDJ en France et représente près de 90 % des buralistes de tabac presse de France.  Bimedia a été créée en 2002 à La Roche-sur-Yon. Elle propose également des solutions de paiements pour les fleuristes, CHR centre hospitaliers régionaux, boulangers, mais aussi les librairies. L’acquisition de cette société survient que quelques jours après l’entrée en bourse de la FDJ ait été effectué le 21 novembre à l’ EURONEXT de Paris. FDJ a été introduite au prix de 19,90 € et c’est immédiatement  que l’action s’est appréciée  de 16% le jour suivant son introduction en terminant sa cotation à 22,70 €.
C’est un franc succès qui n’est pas démenti par la Française des Jeux, puisque un demi million d’actionnaires particuliers ont été séduits par cette privatisation, de ce géant des jeux d’argent. Bien évidemment cette solution de paiement ne concerne pas le Forex ou même le trading social, mais il était important d’en parler car vous êtes surement intéressés par les placement boursiers, et la privatisation de la FDJ est le sujet du moment concernant l’actualité boursière. En attendant bien sûr la privatisation d’Aéroport de Paris qui ne saurait tarder, mais nous en reparlerons très prochainement.